Burn-out : "Il n'y a jamais eu autant de maladies socio-professionnelles"