top of page
Image de Gilles Lambert

Phil Tchang

digital nomad

Combien encore ne jurent que par Facebook

Il est essentiel de reconnaître que la communication exclusive via Facebook peut induire une limitation considérable dans nos interactions. En effet, en s'appuyant uniquement sur ce réseau social, nous négligeons une portion non négligeable de la population qui, pour diverses raisons, n'a pas de compte Facebook ou choisit délibérément de ne pas s'inscrire sur cette plateforme.


Cette approche peut conduire à une forme d'exclusion involontaire, privant ainsi certaines personnes d'accéder à des informations ou des échanges qui pourraient être pertinents pour elles. Il est donc judicieux de diversifier les moyens de communication en intégrant d'autres canaux plus inclusifs.




Des alternatives telles que les courriels, les newsletters, les sites web ou encore les applications de messagerie instantanée permettent de toucher un public plus large et garantissent que personne ne soit laissé pour compte. En outre, l'utilisation de ces outils complémentaires favorise une communication plus riche et accessible, renforçant ainsi la portée et l'efficacité de nos messages.


Il est donc crucial, dans un souci de communication professionnelle et inclusive, de ne pas se limiter à une seule plateforme et d'adopter une stratégie de communication multimodale.


6 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page