WNEWSLOGO.jpg

OP 41

Rolex présente la nouvelle génération de ses montres Oyster Perpetual. La gamme est notamment enrichie d’un nouveau modèle, l’Oyster Perpetual 41, et de déclinaisons de l’Oyster Perpetual 36 affichant des cadrans aux couleurs lumineuses. Les reflets de lumière sur les flancs de carrure mettent en valeur les formes raffinées de son boîtier Oyster, réalisé en acier Oystersteel, de respectivement 41 mm ou 36 mm de diamètre et surmonté d’une lunette bombée.





L’essence de l’Oyster


Héritières directes de l’Oyster d’origine, la première montre-bracelet étanche au monde, sur laquelle Rolex a bâti sa réputation depuis 1926, les montres de la gamme Oyster Perpetual bénéficient des attributs fondamentaux de la collection Oyster Perpetual, à savoir une excellente précision chronométrique, l’étanchéité du boîtier Oyster et le remontage automatique du mouvement par rotor Perpetual. Affichant les heures, les minutes et les secondes, réalisées exclusivement en acier Oystersteel et présentant des finitions soignées, elles figurent la forme la plus épurée du chronomètre de poignet. Le traitement antireflet appliqué au dos de la glace saphir sur la nouvelle génération de l’Oyster Perpetual permet une lecture optimale du cadran.


Calibre 3230


Les déclinaisons présentées de l’Oyster Perpetual 41 et de l’Oyster Perpetual 36 sont équipées du calibre 3230, un mouvement entièrement développé et manufacturé par Rolex, dévoilé cette année. Concentré de technologie, ce mouvement mécanique à remontage automatique a fait l’objet de plusieurs dépôts de brevet. Il offre des gains fondamentaux en matière de précision, d’autonomie, de résistance aux chocs et aux champs magnétiques, de confort d’utilisation et de fiabilité. Il est équipé d’un module de remontage automatique par rotor Perpetual. Grâce à l’architecture de son barillet et au rendement supérieur de son échappement, il bénéficie d’une réserve de marche d’environ 70 heures.



Pour Rolex, chaque cadran contribue à donner à chacune de ses montres une personnalité propre.



Il met aussi en relief l’affichage des fonctions – heures, minutes, secondes, date et autres indicateurs de temps. Interface entre le porteur de la montre et le mouvement mécanique de cette dernière, le cadran doit permettre une lisibilité optimale des informations fournies par les aiguilles et les différents guichets, le tout dans un espace réduit et en respectant une esthétique rigoureuse.

La création de cadrans relève d’un véritable métier d’art, ou plutôt de l’association d’un certain nombre de compétences. Elle exige à la fois une réelle expertise artistique et l’utilisation de technologies de pointe. Rares sont les entreprises horlogères qui, comme Rolex, maîtrisent en interne tous les aspects de la création de cadrans, de la conception à la production.




Site officiel de ROLEX : cliquer ici

13 vues0 commentaire

WNEWS Agency | Ph RECLUS - Siret : 510 797 640 000 16